Talon aiguille et basket de cuir

Texte publié sur Miletune à partir de l'image proposée (chaque semaine une nouvelle image proposée)


Si vous tendez l’oreille la nuit, peut-être entendrez-vous des voix étranges sorties dont ne sait où …

Folie pure, me direz-vous !


Et si la folie était de ne pas écouter…

Ben oui, vous seriez médusés de découvrir tout ce que peut nous révéler ce monde secret et sensé silencieux de la nuit.


Tenez, d’ailleurs, il y a quelques jours, j’ai surpris une discussion particulièrement intéressante,

épatante même à vrai dire !


Les voix venaient de mon placard…mon placard à chaussures !!!

Qui pouvaient être assez fou pour se cacher dans cet endroit exigu ?

Et pourquoi donc ?


Je me suis approchée, sans bruit, sur la pointe des pieds…à pas de loup.

Vous ne devinerez jamais ce que j’ai entendu !

Je n’en croyais pas mes oreilles…


« Pffff, quelle barbe d’être enfermée ici, je n’en peux plus d’avoir ce fil à la patte…j’étouffe ! Depuis l’arrivée de nos nouvelles voisines, je n’ai pas mis un talon dehors ! C’est désespérant !!! Les pistes de danse me manquent…

- Cela n’est pas pour me déplaire de mon côté, chère mademoiselle…

- Comment donc ? Vous ne préféreriez pas crapahuter sur les chemins pittoresques, dévorez les kilomètres comme vous le faisiez avant ?

- Oh, bien sûr, ces sorties me manquent, mais aujourd’hui j’apprécie davantage être en votre présence, passer du temps à vos côtés. Alors que votre jumelle dort nuit et jour pour oublier sa captivité, et que mon jumeau préfère jouer à l’autruche en sautillant sur place…moi, j’admire votre force de caractère, votre révolte et votre élégance qui est à la hauteur de votre talon si fin et élancé ! Je suis sous le charme depuis toujours et serait prêt à m’évader de cet endroit avec vous si vous le souhaitez !

- Oh…vous allez me faire rougir... Mais j’avoue que secrètement votre allure sportive et séduisante a aiguisée mon attention…m’a séduite pour dire vrai…Votre rouge passion reflète les sentiments que vous avez éveillés au plus profond de mon cuir ! »


Je n’ai pas pu résister…j’ai ouvert le placard.

Il fallait que je sache qui étaient ces amoureux transis prisonniers de je ne sais qui et qui, de plus, s’étaient octroyés le droit d’occuper clandestinement mon placard.


Imaginez ma tête quand mes yeux ont découvert mon talon aiguille gauche ( que je n’avais pas porté depuis que j’avais malencontreusement chuté dans la rue et que ma cheville avait gonflé telle un ballon de baudruche), …mon talon aiguille enlacée par les lacets de ma basket rouge droite (que je n’avais pas porté depuis longtemps pour les mêmes raisons que sa mie).


Talon aiguille et basket de cuir, enlacettés pour ne former plus qu’une paire dépareillée mais tellement émouvante !


Mary Grimoire


#talon, #talonaiguille, #basket, #miletune, #histoiredamour, #placard, #texte,

9 vues1 commentaire