Quand Insomnie déclare la guerre

(texte publié sur le blog Miletune pour le sujet 26)


Insomnie a de nouveau envahi mon territoire nocturne. Impossible de fermer l’œil, elle fait comme à son habitude beaucoup trop de vacarme…Les seuls ronrons percevables sont ceux de mon gros matou Percy qui mériterait plutôt le nom de Morphée, vu que lui n’a aucun souci de sommeil…il passes ses journées et ses nuits affalé sur le sofa à dormir à poing fermé. Même les mouches peuvent se poser sur son museau sans prendre de risque !


Je l’envie, là, pile à cet instant où Insomnie, telle une furie démoniaque dévore la moindre parcelle de silence qui pourrait me permettre de rejoindre le pays des rêves. Ma tête va éclater, elle bourdonne de réflexions intempestives, de blablas incessants, ressassant les dernières journées, voire même années en boucle…Bref Insomnie a décidé une fois encore de frapper fort…à m’en crever les tympans !


Qu’à cela ne tienne, elle veut la guerre, elle l’aura… je ne perdrai pas une bataille de plus !!!

Je pars à la recherche d’armes aptes à ce combat…je sens bien que cette fois, le simple fait de me concentrer sur ma respiration et des idées positives ne me suffiront pas.


Tiens, là sur la table de chevet, une boîte de somnifères me semble-t-il. Les yeux gonflés de fatigue, je ne prends pas le temps de lire la notice, il faut que je dorme, ça ira bien ! J’en prends deux, il faut bien ça, non, pour avoir raison de cette diabolique d’Insomnie ?


Un grand verre d’eau bu d’une traite pour les avaler, je me rallonge serein. Je vais gagner, ah ah ah !

Je me sens d’ailleurs déjà plus lége… mes idées commencent à prendre les teintes d’une multitude de couleurs joyeuses…c’est bon signe… Insomnie, tu n’as qu’à bien te tenir ! J’ai le sourire aux lèvres, son tintamarre commence à laisser place à une douce musique hypnotisante…


Je plonge alors dans des vagues spiralaires colorées qui tournoient de plus en plus autour de moi, mes yeux semblent s’emplir d’étoiles, je danse avec elles, joyeux… je ris tout seul ! La vie est belle…Yeeesssss !!!!


Ce sont mes derniers souvenirs de cette nuit-là… Le lendemain, dans l’après-midi, je me suis réveillé épuisé, nauséeux avec un mal de crâne terrifiant et…

… couché au milieu de ma terrasse, nu comme un ver de terre et entourée de confettis et serpentins multicolores !


J’entends Percy ronronner au loin. J’ignore comment j’ai atterri ici…Heureusement, les voisins sont absents et personne ne m’aura vu…du moins je l’espère !


Je suis persuadé que c’est Insomnie qui a tout manigancé…les somnifères n’en étaient pas…C’était – je l’ai appris quelques jours plus tard seulement - une substance hallucinogène soi-disant égarée ici par un quelconque ami lors d’une des dernières soirées organisées à la maison …


Moi, je n’en démordrai pas, c’est un coup monté d’Insomnie pour avoir le dernier mot de l’histoire !


#insomnie, #récit, #texte, #hallucinogène, #somnifère, #délire