Oust, les nuages !


Oust, les nuages, du balai !

Allez voir si la rose veut de vous.


Je n'ai besoin ni de votre noirceur, ni de votre colère qui gronde sournoise en votre cœur.

Si quelques gouttes parviennent encore à ruisseler jusqu'à mon âme

Ce n'est que pour l'arroser d'un parfum de renouveau

Et lui rappeler qu'elle est bien vivante.

Aucune nuit ne sera plus jamais assez sombre

Pour empêcher les rayons de lune de l'éclairer.

Aucune tempête ne sera plus jamais assez violente

Pour empêcher la chaleur du soleil de l'atteindre.


Oust, les nuages, du balai !

Allez voir si la rose veut de vous.


Vous n'avez plus votre place en mon cœur.

Seules les graines d'espoir semées en lui germeront.

Les autres se perdront.

De mes erreurs, j'apprends.

De mes erreurs, j'apprendrai encore.

La vie est ainsi faite.

Elle nous mène sur un chemin pour nous en écarter l'instant d'après.

Ne pas s'attarder, avancer droit devant sans se retourner,

sous peine de s'enliser dans un marécage sans nom.


Oust les nuages, du balai !

Allez voir si la rose veut de vous.


Lorsque votre ombre traversera mon regard pour le couvrir d'un voile terne

Mes yeux se tourneront vers la lumière qui brille en leur fond.

D'un geste simple je vous saluerai

Pour vous remercier d'avoir relevé l'éclat

Des couleurs enfouies de ce monde.

Elles seront vives

Elles seront douces

Elles seront

A chaque instant

Et chaque instant

Aura sa juste place sans jamais déborder

Sur les rives de son sillage.

Sur les rives de la vie.



#poésie, #nuage, #poème, #vie, #coeur, #instant


16 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout