Le Gardien (4)

Mis à jour : 14 août 2019

Pour lire ou relire les épisodes précédents : 1 - 2 - 3



4



Armée de mes talons, tenus à pleines mains, j’avançai. « Vous ne me faîtes pas peur ! » Du moins, j’obligeais mon esprit à y croire dur comme fer… J’aurais le dessus… après tout, là j’étais dans la réalité, pas dans un film d’Hichtcock. Alors que pouvait-il bien m’arriver? Ces satanés oiseaux n’allaient tout de même pas m’attaquer…quoiqu’ils aient l’air prêts à fondre sur moi, becs et serres acérées tout en infiltrant mes pensées grâce à je ne sais quel stratagème !


Je tentais de respirer le plus calmement possible (autant dire aussi sereine qu’un lapin entré dans le terrier du renard). Je devais laisser cette nouvelle force, qui m’avait persuadée de me jeter dans la gueule du loup aveuglément, prendre d’assaut mon corps et ma raison, sensée le diriger, pour parvenir au but : atteindre le gardien pour savoir. Savoir qui il était. Savoir ce qu’il me voulait. Savoir d’où provenait toutes ses sensations nouvelles et, en même temps, familières qui me submergeaient depuis que je l’avais vu, depuis que je l’entendais…


Un corbeau, le premier, vint se poser devant mes pieds. Ses yeux brillaient dans la nuit qui gagnait du terrain…bientôt je n’y verrais plus rien. Quelle idiote d’être partie sans une once de lumière artificielle en poche. Je suais malgré la fraicheur, je fis un pas de plus, un pas vif en direction du corbeau pour l’effrayer mais au lieu de cela, ce sont tous ses partenaires de la nuit qui se mirent à tournoyer autour de moi dans une valse infernale de plus en plus rapide. J’eus beau jeter mes frêles armes sur eux, rien n’y fit…


J'étais lentement mais irrésistiblement happée par cet étourdissant tourbillon de plumes lugubres, il me sembla un instant perdre contact avec le sol, assaillie par son souffle étouffant… L'esprit égaré dans ce cauchemar auquel je ne comprenais rien, je perdis connaissance.


Suite et fin bientôt...


#legardien, #gardien, #texte, #nouvelle, #corbeau, #

© 2019-2020 par lesgrimoiresdemary. Créé avec Wix.com