1, 2, 3, je m'en vais au bois...

"Au bois ? T as pas peur de traverser la forêt toute seule ? En plus avec ton veston rouge, franchement t'es trop voyante ! Même une taupe te verrait, alors je ne parle même pas des tordus en tout genre!  - Arrêteeeee...les tordus y en a partout, et sûrement plus en ville qu'au beau milieu des bois. Tiens, par exemple, tu sais le beau brun avec qui tu bosses. - Lequel ? Y en a au moins 5 des beaux bruns dans la boîte.  - Le mec qui t'a ramené chez toi l 'autre jour, quand il pleuvait des cordes, pardi ! - Aaaah lui ! - Fais pas l'innocente, je sais que t'aimerais bien l hameçonner celui-là, ça s est tout de suite vu.  Mais bref, qu'est ce qui te dit que c'est pas un de ces pervers qui séduit pour mieux détruire après, hein?  - Pfff...t exagère comme toujours. C est un mec bien. Je le saurais si c'était Mister Hide ! - Depuis quand il est arrivé ? Un mois ? Allez même si c'était deux mois, tu peux pas dire que tu sais qui il est vraiment ! Alors moi je préfère aller dans la forêt que de monter seule dans la voiture d'un mec que je connais à peine. Et si quelqu'un s'approche j'aurai le temps de l'entendre venir et de me planquer. - De toute façon, quoique je dise, tu n'en feras qu'à ta tête. Prends bien ton tel et vérifie la batterie avant de partir. Et s'il te plaît, emmène une bombe lacrymo ... et n'oublie pas le sac de provisions pour la vieille, sinon elle te fera une misère....J'aurais quand même préféré que tu attendes que je récupère ma caisse au garage. - T'inquiète ! C est quand même pas la première fois que je pars seule dans les bois...je les connais par coeur depuis le temps ! Et si la vieille n'a pas sa ration de bières et ses clopes ce soir, elle va me massacrer les oreilles avec ses jérémiades pendant des heures.  - Mouais...pas faux. Tu me préviens si t' as un problème ok ? - Ouiiiii, sœurette. J't'ai déjà dit, celui qui aura ma peau n'est pas encore né ! Je sais me défendre.  -Ok, ok, allez pars avant que la nuit n'arrive.


A suivre...


32 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout

Texte écrit pour le sujet 8 du blog Miletunesuite Assise stoïque devant l'entrée des mares, veille la grenouille-mère. Le monde peut tourner à l'envers, ses yeux globuleux restent grand ouvert. Qu'il